Comment réussir une évaluation à chaud en fin de formation

Comment réussir une évaluation à chaud en fin de formation

Tout le monde le sait, l’évaluation d’une formation est le seul moyen de vérifier si une formation a été efficace, si elle a atteint ses objectifs pédagogiques et surtout si elle permet une mise en pratique efficace pour l’apprenant (et son entreprise).

On parle souvent d’évaluation à chaud et à froid.

Qu’est-ce qui distingue une évaluation à chaud d’une évaluation à froid ?

L’évaluation à chaud se déroule dès la fin de la formation, elle consiste en général en un tour de table et le remplissage d ‘un document d’évaluation à chaud fourni par l’organisme de formation et qui sera transmis aux OPCO sur leur demande pour prouver l’efficacité de la formation.

L’évaluation à froid se déroule plus tard (plusieurs semaines, voire 6 mois après la formation), elle permet de valider les acquis des stagiaires. Elle se concentre donc sur des critères d’apprentissage plus profonds et pérennes. L’apprenant a-t-il modifié son comportement ou son attitude en situation ? Le stagiaire applique-t-il concrètement ce qu’il a appris ? Le fonctionnement de l’entreprise a-t-il été impacté positivement grâce à cette formation ?

Ces deux types d’évaluations évaluent des critères complémentaires, et permettent d’appréhender l’efficacité et l’efficience d’une formation dans son ensemble.

Il faut savoir que toutes le formations peuvent être évaluées qu’elles soient en présentiel, en distanciel, en mode collectif ou individuel (coaching, par exemple).

évaluation formationdeformateurs.fr
Image par Tumisu de Pixabay

Quel modèle pour évaluer une formation ?

La référence absolue depuis plus de 60 ans en matière d’évaluation de la formation, c’est le modèle de Kirkpatrick (du nom de son auteur, Donald Kirkpatrick).

Il se décline en 4 niveaux clés :

1er niveau : réactions

On appréciera la réaction des stagiaires à l’issue du programme. S’ils en sont satisfaits et si la session a été appréciée. Le niveau 1 représente l’appréciation à chaud.

2ème niveau : apprentissage 

Le deuxième niveau permet de déterminer si le programme a permis d’acquérir de nouvelles compétences.

3ème niveau : comportements 

On déterminera si les compétences acquises ont été utilisées dans le cadre professionnel. Le niveau 3 représente l’appréciation à froid.

4ème niveau : résultats 

Le quatrième niveau permet de déterminer l’impact de l’apprentissage sur les résultats de l’entreprise, c’est-à-dire l’impact organisationnel.

👉 Donc vous l’aurez compris, ce qui nous intéresse dans cet article c’est le niveau 1 à savoir la mesure de la réaction des stagiaires.

Les objectifs du questionnaire d’évaluation à chaud

Comme on vient de le voir plus haut, l’évaluation à chaud correspondant au niveau 1 du modèle de Kirkpatrick, cela revient à faire une enquête de satisfaction auprès des stagiaires juste au sortir de la formation.

On peut donc s’en servir pour mesurer :

  1. L’efficacité du travail réalisé en amont de la formation: compréhension des besoins de l’entreprise et des stagiaires, communication et compréhension du programme, détermination des attentes des apprenants, rédaction des objectifs pédagogiques…
  2. L’organisation matérielle de la formation : qualité du matériel, choix de la salle ou des locaux, confort des apprenants, restauration, pauses…
  3. Le contenu de la formation : était-il adapté aux besoins et aux attentes des participants, répondait-il au niveau des stagiaires à l’entrée dans la formation ou au contraire était-il trop pointu, trop technique, trop simple… ? L’intégralité du programme a-t-il été suivi ?
  4. Le déroulement: qualité et choix des supports pédagogiques, le contenu, si la durée de la formation a permis de traiter l’ensemble du programme.
  5. L’animation pédagogique : disponibilité du formateur, interactions du formateur avec les participants et entre les participants, accessibilité du formateur (gestion du groupe, réponse aux questions, adaptabilité aux niveaux des stagiaires…) etc.
  6. Les bénéfices: réponse aux besoins et aux attentes des participants et aux objectifs pédagogiques.

Il faut savoir qu’en général, les évaluations à chaud sont plutôt positives 😀 pour peu que le formateur suive quelques conseils !

évaluation positive du formateur
Image par mohamed Hassan de Pixabay

Et moi ? En tant que formateur je fais quoi ?

Si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté d’avoir une évaluation à chaud réussie, il y a certaines choses qui peuvent vous aider à assurer un max 😎.

Je reprends donc ci-dessous mes astuces classées selon les 6 objectifs dont je viens de vous parler.

Objectif 1 : mesurer l’efficacité du travail réalisé en amont de la formation

Je vous conseille pour répondre parfaitement à cet objectif d’avoir a minima :

  • rencontré personnellement votre donneur d’ordre en amont de la formation et de ne pas vous fier à ce que quelqu’un d’autre croit avoir compris de la demande 😉;
  • écouté et posé toutes les questions nécessaires à l’entreprise ou à l’organisme de formation pour pouvoir définir vos objectifs pédagogiques;
  • rédigé des objectifs pédagogiques pertinents ;
  • construit un programme détaillé et adapté au niveau de vos apprenants ;
  • Réalisé un tour de table au démarrage de la formation pour vérifier les attentes des stagiaires en les notant sur une feuille de paperboard afin de pouvoir rattraper éventuellement les écarts entre la vision de votre donneur d’ordre et la réalité du terrain.

Afin de mettre toutes les chances de votre côté 🤞, je vous conseille de lire mes articles sur :

Objectif 2 : évaluer l’organisation matérielle de la formation

Il est important en amont d’avoir réservé une salle et/ou un lieu adapté à votre formation en demandant le matériel dont vous avez besoin : ordinateur, vidéoprojecteur, tableau, paperboard, tables ou non, chaises en U ou autre !

💪 Vous pouvez lire mon article sur l’agencement de la salle de formation qui vous donnera de nombreuses astuces !

En amont, il est important de vous être renseigné sur le lieu de restauration et ses horaires ainsi que pour les pauses s’il y a des distributeurs ou s’il faut que vous apportiez quelque chose vous-même ou chaque apprenant.

Avertissez les stagiaires avant la formation des éléments logistiques en fournissant au-delà de la date et de l’heure de démarrage, l’adresse complète du lieu dans la convocation avec un plan d’accès ou un QR Code. Sur cette même invitation profitez-en pour préciser les horaires de début, de fin et des pauses, le lieu de restauration, les conditions tarifaires si ce n’est pas inclus dans votre proposition, les conditions de stationnement pour ceux qui viennent en voiture etc. (😀 je vais écrire un article à ce sujet).

Le Jour J je vous recommande d’arriver un peu en avance pour pouvoir éventuellement remanier la salle si on ne vous a pas bien écouté en amont lorsque vous aviez appelé pour préciser les choses dont vous aviez besoin (cela arrive plus souvent qu’on ne pense !).

Pensez aussi à prendre dans votre mallette tout ce dont vous pourriez avoir besoin. J’ai écrit un article à ce sujet qui peut vous aider, vous pouvez le consulter ici .

Dans votre introduction reprenez les éléments clés de la journée : objectifs, programme, déroulé, heures des pauses, usage du téléphone portable, règles du jeu… comme je vous l’explique dans mon article sur savoir se présenter aux stagiaires.

Objectifs 3-4 et 5 : le contenu, déroulé et animation de la formation

Dans votre tour de table du démarrage de votre formation pensez à demander à chacun ses attentes mais aussi son niveau par rapport à votre sujet, c’est important même si on pense que notre donneur d’ordre a déjà répondu à cette question.

En effet, à de nombreuses reprises je me suis rendu compte qu’il existait un décalage entre la perception du responsable formation ou autre et la réalité des apprenants.

Vous pouvez également faire un petit quiz ou qcm au démarrage pour vérifier facilement le niveau de vos stagiaires. N’hésitez pas à consulter mon article à ce sujet en cliquant ici.

Pensez à vérifier également que vous ne jargonnez pas trop si votre public est novice dans votre domaine, et ne comptez pas sur eux pour vous dire qu’ils ne comprennent rien, sauf si vous avez Grincheux dans vos apprenants car certaines personnes sont très respectueuses du formateur et n’osent pas dire qu’elles sont bloquées ou ne comprennent pas 😭!

Dans vos techniques d’animation, je vous recommande, en vrac de :

  • Rester neutre et bienveillant du début à la fin 😀 – je sais, ce n’est pas toujours facile !
  • Rédiger ses supports pédagogiques en fonction des apprenants (en se mettant, par exemple, dans la peau d’un parfait débutant) ;
  • Réaliser des exercices, simulations, jeux de rôles ;
  • Faire faire des points d’évaluation réguliers à l’aide de QCM ou quiz ludiques ;
  • Alterner les méthodes pédagogiques entre dire-expliquer, faire, faire faire, répondre aux questions des stagiaires ;
  • Être à l’écoute des stagiaires et de leurs questions (sans pour autant s’éloigner du programme initial et des attentes énoncées en début de formation) ;
  • Répondre aux questions en temps et en heure en fonction de votre déroulé pédagogique ;
  • Ne jamais perdre son fil conducteur en gardant toujours à l’esprit le déroulé de sa formation dans le respect du programme pédagogique ;
  • Adapter en cours de route si nécessaire ce même programme au niveau des stagiaires (débutant, avancé, expert…) ;

Objectif 6 : les bénéfices de la formation.

Si vous avez fait tout ce que j’explique ci-dessus en restant neutre et bienveillant, avec des points réguliers pour mesurer l’avancée de chacun vers l’atteinte des objectifs, vous n’avez plus qu’à réussir l’étape que j’explique ci-après et vous aurez un super retour 5 étoiles de vos apprenants !

Au moment de l’évaluation à chaud 😅

Il est important d’anticiper sur la fin de journée et de vous prévoir un temps suffisant pour non seulement faire un tour de table de clôture et également laisser le temps aux apprenants de remplir sans précipitation la fiche d’évaluation à chaud.

Certains organismes de formation et certaines entreprises fournissent des évaluations au format numérique, ce qui permet au stagiaire d’y répondre (ou pas !) plus tard.

Toutefois soigner son tour de table de clôture est indispensable pour avoir des évaluations à chaud très utiles pour vous.

Petite méthodologie que j’applique et qui fonctionne bien :

  • Faire la conclusion de la formation environ 30 minutes avant la fin de la journée, plus si vous avez un grand nombre d’apprenants et que vous souhaitez faire un tour de table ;
  • Distribuer la feuille d’évaluation (ou le donner le QR code) lorsqu’elle existe, en leur laissant environ 5 minutes pour le faire (durée à adapter à la longueur du questionnaire) ;
  • Pendant ce temps, sortir la feuille de Paper du tour de table de la première journée et la remettre sur le paperboard ou la fixer au mur ; sur cette feuille vous aviez noté les initiales ou les prénoms de vos stagiaires et écrit rapidement leurs 2 ou 3 attentes clés sur la formation et leur niveau ;
  • Lancer le tour de table dans le même sens que celui du premier jour et valider avec chacun si ses attentes sont satisfaites, si ce n’est pas le cas, ne vous défendez pas, n’argumentez pas, notez simplement sur une feuille que vous garderez les commentaires de vos apprenants.
  • Quand vous lancez le tour de table, placez vous face aux stagiaires, mieux, assis parmi eux et non à l’écart ou caché derrière un bureau ; cela incitera les stagiaires à mieux s’exprimer et plus librement.
  • Remercier tout le monde chaleureusement (que les évaluations soient bonnes ou non) et dire au revoir en prenant le temps de saluer chacun au sortir de la salle.

Les petites choses à éviter (selon moi 🙂) :

  • Ranger ses affaires pendant que les apprenants remplissent leurs évaluations (cela montre un certain désengagement de votre part) ; par contre, vous pouvez très bien éteindre le vidéoprojecteur et votre ordinateur. Il est préférable d’attendre que tout le monde soit sorti pour ranger (vous pourrez également en fin de séance vous faire aider par certains pour ranger l’espace et le matériel) ;
  • Faire le tour de table AVANT de remplir le questionnaire. En effet, le questionnaire d’évaluation s’il est bien rédigé permet au stagiaire de prendre appui sur ce qu’il a écrit, de relire les objectifs pédagogiques et de se remémorer l’ensemble de la formation et non uniquement la dernière heure (ce qui pourrait vous desservir).

 

Dans un autre article je vous expliquerai comment construire une évaluation à chaud pour ceux qui souhaitent les réaliser eux-mêmes 😁.

A vous de jouer !

Comment faites-vous pour réussir vos évaluations à chaud, quels problèmes rencontrez-vous, quelles sont vos remarques et vos questions ?

Je serai ravie d’échanger avec vous à ce sujet. Pour le faire, rien de plus simple, commentez cet article 👇

A très vite

Nathalie

 

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)

One thought on “Comment réussir une évaluation à chaud en fin de formation

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :