Comment rédiger efficacement un objectif pédagogique

Comment rédiger efficacement un objectif pédagogique

Aujourd’hui je vais voir avec vous comment rédiger efficacement un objectif pédagogique.

Cet article découle de celui intitulé « A quoi servent les objectifs pédagogiques » dans lequel je vous fais découvrir la notion d’objectif pédagogique et de son utilité pour le formateur, l’apprenant et son entreprise. Je vous conseille de le lire AVANT celui-ci pour mieux le comprendre !

A titre de rappel, les objectifs doivent être exprimés sous forme de comportements observables, de façon claire et précise avec des critères de réussite et des conditions de réalisation.

Autrement dit l’objectif pédagogique doit être énoncé en respectant 3 étapes :

  1. Il doit décrire avec un verbe d’ACTION un comportement mesurable, observable et vérifiable à la fin de la formation ;
  2. Tout en prenant en compte des critères de réussite ou de performance minimales attendue à la fin de la formation (si possible donnez des chiffres) ;
  3. Et bien sûr en respectant des conditions de réalisations en termes de moyens, de contexte, de durée…

1er élément : Choisir un verbe d’action

Un seul verbe d’action pour exprimer ce que le stagiaire sera capable de faire à l’issue de la formation.

A l’issue de la formation l’apprenant doit être capable de + VERBE D’ACTION

On évitera les verbes d’action fourre-tout, trop généralistes et approximatifs qui ne permettent pas vraiment de mettre en place des critères de réussite et de réalisation.

Exemples de verbes non-pertinents :

  • Savoir ;
  • Comprendre ;
  • Connaître ;
  • Découvrir.

Si je donne comme objectif pédagogique qu’à l’issue de la formation le stagiaire doit connaitre sa table de 4, je ne suis pas assez précise. En effet, il est préférable d’écrire : A l’issue de la formation, le stagiaire sera capable de réciter en moins de 5 minutes la table de 4 par cœur sans erreur, dans l’ordre et dans le désordre.

Exemples de verbes d’action pertinents

Si on reprendre les 6 niveaux énoncés par Bloom (Taxonomie de Bloom)  on a des verbes d’action intéressants à utiliser en fonction du niveau demandé aux apprenants :

  1. CONNAITRE : arranger, définir, dupliquer, étiqueter, lister, mémoriser, nommer, ordonner, identifier, relier, rappeler, répéter, reproduire.
  2. COMPRENDRE : classifier, décrire, discuter, expliquer, exprimer, identifier, indiquer, situer, reconnaître, rapporter, reformuler, réviser, choisir, traduire.
  3. APPLIQUER : appliquer, choisir, démontrer, employer, illustrer, interpréter, opérer, pratiquer, planifier, schématiser, résoudre, utiliser, écrire.
  4. ANALYSER : analyser, estimer, calculer, catégoriser, comparer, contraster, critiquer, différencier, discriminer, distinguer, examiner, expérimenter, questionner, tester, cerner.
  5. SYNTHÉTISER : arranger, assembler, collecter, composer, construire, créer, concevoir, développer, formuler, gérer, organiser, planifier, préparer, proposer, installer, écrire.
  6. ÉVALUER : arranger, argumenter, évaluer, rattacher, choisir, comparer, justifier, estimer, juger, prédire, chiffrer, élaguer, sélectionner, supporter.

2ème élément : des critères de réussite

Ce sont les performances minimales attendues par chaque stagiaire 😀.

Dans l’exemple que je donnais ci-dessus, beaucoup de personnes sont capables de réciter par cœur une table de multiplication en moins d’une minute.

Toutefois les critères de réussite que je vais fixer vont dépendre de l’âge des apprenants et d’une tendance moyenne.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Quels documents obligatoires distribuer pendant la formation ?

💡 Ne soyez pas trop ambitieux, vérifiez que vos stagiaires pourront atteindre les objectifs à leur niveau !

Si votre formation dure seulement sept heures inutile de penser mettre des objectifs trop élevés notamment dans les rubriques 4 (analyse) et 5 (synthèse) sauf si les prérequis étaient d’être expert dans le domaine, bien sûr !

On ne peut donc pas mettre des critères de réussite en se basant sur notre propre niveau, il faut prendre en compte le niveau des apprenants. S’ils sont experts les critères de réussite seront plus élevés que pour des débutants. Donc par exemple, je peux réduire le temps de récitation de 5 minutes à 60 secondes pour un niveau expert par rapport à un niveau débutant.

3ème élément : des conditions de réalisation

Il est important de fixer les conditions de réalisation de l’objectif, autrement dit les moyens avec lesquels l’apprenant va pouvoir atteindre ces objectifs et respecter les critères de réussite.

Exemples :

  • Avec ou sans calculatrice ;
  • Sur quel logiciel (et sa version !) ;
  • A pied ou à vélo !
  • Avec tel ou tel matériel ou outil ;
  • En autonomie totale ou sous la supervision de quelqu’un ;
  • Seul ou en groupe…

Quelques exemples de formulation d’objectifs pédagogiques

1 – Rédaction non pertinente : « à la fin de la formation le stagiaire sera capable de grimper en haut d’une échelle. »

Il faut préciser : quel type d’échelle (matériau, largeur, hauteur) et également une notion de temps (en 2 minutes, 5 minutes, etc.)

2 – Rédaction non pertinente : « à la fin de la formation le stagiaire sera capable d’utiliser word dans son quotidien. »

Il faut préciser : la version du logiciel et décortiquer les choses apprises en sous-objectifs mesurables et quantifiables. Par exemple : le stagiaire sera capable de taper un texte basique sur word 97-2003 de 15 lignes en 4 minutes. Il saura également utiliser les fonctions copier/couper-coller dans un document texte. Etc.

formationdeformateurs.fr

👁‍ Bien sûr il m’est difficile d’être exhaustive et ce serait mentir que de dire que je pourrai l’être dans un seul article car chacun d’entre vous est différent, enseigne une matière différente (technique, manuelle, intellectuelle…) à un public différent de niveaux hétérogènes.

Donc je comprends d’avance la frustration 🤔 de certains à la lecture de cet article de ne pas trouver précisément LEUR situation.

⚠️ Toutefois en résumé, vous devez :

  • Définir un objectif pédagogique avec un VERBE d’action avec un ou des critères de réussite et de réalisation.
  • Relire cet objectif en vous mettant dans la peau de l’apprenant.
  • Suite à l’animation de votre première formation sur ce thème, réajuster si nécessaire l’objectif pédagogique pour les prochaines fois.

A vous de jouer !

Je vous propose donc en commentaire de me parler de votre situation et d’UN objectif pédagogique que vous avez des difficultés à formuler ou sur lequel vous souhaitez être rassuré. Je vous répondrai le mieux possible 👇.

A très vite

Nathalie

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)

10 réflexions sur « Comment rédiger efficacement un objectif pédagogique »

  1. Yes, merci pour cet article très clair. Ca m’a permis de vérifier que les objectifs des formations que je dispense sont clairs. Et c’est super pour rester focus sur l’objectif, à travers tous les contenus que nous donnons à nos élèves. Simple, clair, efficace. Merci beaucoup. Isabelle

    1. Merci de me lire et super contente que cela vous soit utile 👍😀. N’hésitez pas si vous avez des questions ou des suggestions, je suis toujours à la recherche d’idées pour mes articles.

  2. Très intéressant cet article, notamment le choix du verbe d’action. C’est vrai que l’on a tendance, la plupart du temps, à utiliser des verbes trop approximatifs. La liste des synonymes est bien parlante 😉.

  3. Merci, super intéressant et précis, ça va m’aider aussi à formuler les « promesses » de mes formations en ligne sur mes pages de vente 😉

  4. Je découvre votre blog très instructif. Je vais former des benevoles aux bases de la prospective. Mon but est de leur faire découvrir et s’approprier quelques outils et méthodes. Peut on définir comme objectif : le stagiaire sera en mesure de réutiliser et alimenter une matrice AFOM ? Je reviendrai ici avec plaisir picorer vos conseils 🙂

    1. Bonjour et merci de me lire. Pour la formulation on peut écrire : à l’issue de la formation, le stagiaire sera capable de réutiliser une matrice AFOM (Atouts – Faiblesses – Opportunités – Menaces) en précisant dans quels cas de figure ; puis un autre objectif pédagogique est d’être capable de l’alimenter en précisant à partir de quoi (avec quels éléments ou moyens) et dans quels contextes. Pensez bien à développer les Acronymes 😉. Belle journée. A très vite. Nathalie

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :